Aide au retour à coup de liasses de billets: Même les Tunisiens trouvent cela anormal

L’annonce des CHF 4’000.– est arrivée à Tunis. Nul doute que cet article ne passera pas inaperçu pour les profiteurs qui prolifèrent là-bas. Un grand « merci » à nos autorités gauchistes de nous faire passer pour des cons aux yeux de tous.

Tunisiens demandeurs d’asile en Suisse « Prenez de l’argent et rentrez chez vous »!

- « Les centres d’accueils sont saturés « , selon les autorités suisses
- Au moins 641 Tunisiens demandeurs d’asiles en Suisse durant la période allant d’avril à juin 2012

Le programme a démarré une semaine auparavant.

Grâce à une incitation financière, la Confédération suisse essaye de motiver les demandeurs d’asile tunisiens de retourner  » furtivement » chez eux et ce pour pallier le manque de places des centres d’hébergement. Selon, les autorités helvétiques, les centres d’accueil manquent de plus en plus de places et les conditions de logement sont souvent médiocres. D’ailleurs, deux semaines auparavant, la presse suisse a parlé d’une protestation contre les « conditions catastrophiques » d’hébergement dans la ville de Berne. Selon les mêmes informations parues sur la presse suisse, les taux d’occupation dans les centres d’accueil dépassent les 100%. Ils ont atteint les 120% dans quelques régions. Selon l’Office fédéral des migrations, les cinq centres fédéraux se trouvent saturés et le Département fédéral de la défense peine à mettre les places qui lui ont été demandées dans les cantonnements militaires.

Ces informations sont confirmées par les propos de Michael Glauser, porte-parole de l’ODM, qui a confirmé sur les colonnes du quotidien suisse « SonntagsZeitung » que cette aide au retour concerne les personnes dont la demande d’asile est en cours d’étude. Les demandeurs d’asile ayant commis un délit en Suisse ne peuvent bénéficier de cette aide. Selon le programme, chaque adulte demandeur d’asile devrait recevoir 1000 francs suisse. Les enfants devraient avoir une somme de 500 francs suisses. Cette prime serait versée une fois que le demandeur d’asile aura regagné son pays. Selon les chiffres avancés par l’Office fédéral des migrations, le nombre des Tunisiens demandeurs d’asile reste élevé en Suisse. Durant la période allant du mois d’avril à juin 2012, le nombre des demandes d’asile déposées avoisine les 611 demandes contre 2547 l’année précédente. La majorité de ces requérants sont à la recherche d’emploi et personne n’a obtenu le statut du réfugié dont l’obtention est pratiquement inaccessible. Raison pour laquelle les responsables suisses pensent qu’il est de l’intérêt de la Tunisie que ces émigrés retournent chez eux.

Programme étendu

Selon les déclarations des responsables, les autorités suisses iraient jusqu’à augmenter ses incitations financières au profit des Tunisiens voulant retourner au bercail. En effet, les rapatriés profiteraient d’une aide financière supplémentaire s’ils décident de créer leurs propres projets.

Cette contribution varie entre 4000 francs suisses pour les requérants dont la demande d’asile se traite en Suisse et 3000 francs suisses pour les requérants dont la demande est traitée dans un pays ayant signé l’accord Dublin. Les subventions peuvent également atteindre les 15 000 francs suisses pour les projets dits collectifs. A cela s’ajoutent les frais des conseils et d’encadrement de ces nouveaux promoteurs.

Les responsables suisses indiquent que cette aide au retour a été conçue dans le cadre du partenariat sur la migration établi par la Suisse et la Tunisie. Les offices concernés devraient veiller sur le bon déroulement de ce programme. En cas d’abus, cette aide serait automatiquement annulée.

Source

Commentaire: Petit détail qui nous avait échappé: Cet article prétend que la Confédération paie aussi pour les requérants dont la demande est traitée dans un pays ayant signé l’accord Dublin? Est-ce une blague? A quoi nous sert cet accord alors? Et les projets collectifs à CHF 15’000.– n’ont jamais été évoqués dans la presse helvète! Bravo à nos autorités d’établir un « partenariat » à sens unique tout en prenant les Suisses pour des vaches à lait!!!

Réaction des lecteurs tunisiens:

Daoud
Tunisiens demandeur d’asile Le: 24/07/2012

Sauf erreur de ma part, l’asile politique concerne les pays de dictature. Or la tunisie, a fait sa révoltution elle est désormais démocratique. Ou est l’erreur?

Ahmed
Qui se moque de qui? Le: 24/07/2012

Chez nous, en tunisie, c’est à coup de DÉGAGE qu’ils seraient traités, ils sont entretenus sur le dos des citoyens et volent toute la journée…ils sont bien braves ces suisses, les renvoyer avec de l’argent. En Tunisie, qui se priverait pour entretenir des étrangers qui squattent les cafés à longueur de journée?

citron
chretien Le: 24/07/2012

lorsque un chrétien rentre clandestinement en tunisie on lui donne 3000 francs? je ne pense pas plutôt on le laisse mourir de faim surtout lorsque il tombe sur des salafistes. Elle est ou le racisme ? comprenez que les arabes sont les plus racistes sur terre.Ils n’ont y aller arabie sadouite ou dans un pays de golf ou même à coté en libye et on verra ce que leurs arrivera.quelle ingratitude.!!!

daassi
Ridicule et Content Le: 25/07/2012

Quand je pense que dans nos pays musulmans, nous empaquetons nos demandeurs d’asile politique dans du papier cadeau, et les renvoyons à leurs bourreaux. والله كثر الهم يضحك ( rire pour ne pas pleurer )

fathi
analyse biaisée Le: 24/07/2012

En Suisse (j’ habite a Genève) nos immgrées (ainsi que certains autres maghrebins, pays de l’ Est ) font des ravages: larcins, vols, squatts..cela n’ est pas bon ni pour eux, ni pour la Suisse (car ici on vote pour un rien , et on sanctionne le gouvernement ..et faute de resultats..l’ extreme droite gagnera ..et cela ne fera qu’ empirer..), ni pour l’ image de la Tunisie ..image pas brillante du tout..J’ ai moi meme etait victime d’ une attaque (un vrai tabassage avec 5000 dinars de frais d’ hosto + soins (avec en sus: perte de permis, cartes bancaires, carte d’ identié , +/- 500 Euros ).Un autre compatriote tunisien a eu la meme aventure.. Bref les Suisse sont dans leurs droits ..nous on n’ est que diaf fi dar ennas..Le gouvernemen tunisien doit resoudre ses problèmes chez lui , et pas exporter ceux-ci quitte ..car ont gene les autres tunisiens deja installés et qui ont deja du mal a s’ en sortir..et en plus a qoui ca sert une revolution ..qui genere l’ exode et la Hargua.

, , ,

Comments are closed.

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

Plus dans Suisse
kof
L’économie suisse poursuit sa croissance

Le baromètre conjoncturel du Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'EPFZ a connu une nouvelle hausse en juillet 2012.

Fermer